Épisode 10 • Racines & Libertés • Grégory Pouy par Céline Boura

Épisode 10 • Racines & Libertés

Épisode conçu sur One Woman Man • John Legend

 

Dans ce dixième épisode de Transmissions du futur, Céline Boura reçoit Grégory Pouy, analyste culturel, fondateur du podcast Vlan, sur le thème Racines & Libertés.

 

J’ai surtout œuvré à m’émanciper.
Je voulais être un blanc comme les autres.

 

Grégory Pouy est analyste culturel, artisan du marketing et fondateur de l’incontournable podcast Vlan, qui interroge l’évolution de la société moderne à travers le lien, à soi, aux autres, à notre environnement.

Considéré comme un influenceur dans son secteur d’activité, ce qui m’intéresse chez lui c’est la matrice qui se cache derrière. Et la façon dont son cheminement intérieur influence aujourd’hui sa vision du monde, et donc son métier.

Les gens qui le connaissent voient un blanc, ceux qui ne le connaissent pas voient un noir. Grégory est né « entre deux », entre deux couleurs et deux mondes. Nous avons ce même point de départ, avec toute la complexité et la singularité que ça engendre.

 

Comment le fait d’être né.e métis
structure une personnalité, un métier,
une façon de penser la société ?

Et plus globalement,
comment s’appuyer sur ses racines
pour avancer vers plus de libertés ?

 

On a démarré cette discussion en off il y a un an et demi. J’ai eu envie de la poursuivre publiquement, après avoir chacun maturé le sujet, parce qu’elle me paraît… juste essentielle pour faire bouger les lignes, à la fois intimement et collectivement.

Je voulais comprendre comment ses prises de conscience personnelles, que l’on sent de plus en plus prégnantes dans son podcast, l’amènent aujourd’hui à prendre un tournant dans son métier de marketeur.

 

Au fur et à mesure où j’ai fait bouger mon podcast,
Mon associé m’a donné l’autorisation d’aller vers ce que j’étais.
Plus j’y vais, plus je prends mes aises,
Plus je me sens en décalage par rapport à mon métier,
Plus je prends la mesure des problématiques dans lesquelles on est,
Plus je me dis mon métier, là où j’ai envie de mettre de l’énergie,
c’est pas de faire des followers sur Instagram
ou de vendre plus de produits…

 

Mieux comprendre ses racines lui permet aujourd’hui de prendre de nouvelles libertés pour faire bouger les consciences en entreprise, en résonance avec sa compréhension des enjeux majeurs de notre époque.

Selon lui, les marques ont une responsabilité importante et un rôle essentiel à jouer dans cette transformation, en redéfinissant ce qu’est la croissance, la performance, et de manière plus générale ce que c’est de vivre au 21ème siècle.

 

Moi ce que j’ai envie
c’est d’avoir un impact positif à mon niveau
sur la manière dont la société va évoluer.

 

Dans cet épisode, on parle de métissage, d’esclavage, d’ayahuasca, d’amour, d’empathie, de féminin assumé, de Burning Man, de la liberté (ou pas) que procure le « succès », de sortir d’une vision du monde binaire pour ouvrir les possibles, d’agir chacun à son échelle, même et surtout en entreprise, de remettre en cause le capitalisme en évoluant sur le fond, le sens, la spiritualité… et d’apprendre à s’écouter, la base de tout et du Tout.

Bon voyage !

À retrouver aussi sur :

Apple Podcast

Spotify

Deezer

 

À propos de l’auteure

Céline Boura accompagne depuis 2010 les entrepreneurs et dirigeants à intégrer l’invisible au coeur du monde des affaires. Elle transmet sa vision intuitive, quantique et chamanique à travers ses créations : elle a co-écrit deux livres, réalisé et produit un film sur l’âme des entreprises, fait un TEDx talk sur l’intuition et produit aujourd’hui ce podcast, pour bâtir des ponts entre l’invisible et la transformation de la société.

 

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

vulputate, at adipiscing nunc dolor. ut et, leo. neque. consectetur vel,