J+1 an. Ce que mon TEDx a changé dans ma vie

celine-boura-conference-TEDx

Article écrit sur « Juste Après » • Fredericks, Goldman & Jones

 

Mon coach m’a emmenée là où je ne voulais pas aller.
Il enlève les artifices rhétoriques, c’est une mise à nu,
je me sentais vulnérable. Il a eu raison.
Grâce à lui, j’ai accédé à ce point de bascule
où le message personnel devient universel.
C’est très puissant.

 
Lire ces mots de Delphine Remy-Boutang, speaker TEDxVaugirard en 2015, pendant ma préparation m’a permis de vivre en pleine conscience tout le processus de bascule avant et pendant ce 16 décembre 2017… mais jamais, jamais je n’avais imaginé la puissance de ce qui m’attendait après.

12 mois de préparation.
21 minutes de bascule.
Près de 100 000 vues sur YouTube.

Plus de 500 messages reçus de remerciements, d’encouragements, de demandes de collaboration, d’accompagnement.
Une équipe de 3 personnes à mes côtés désormais.
Un chiffre d’affaires bien au-delà de mes espérances.

Des portes jusque là verrouillées qui s’ouvrent maintenant en grand devant moi.
Et pourtant. La véritable transformation ne se trouve pas dans les chiffres. Elle n’est pas quantifiable, et surtout elle n’était pas prévisible…

 

« Qu’êtes-vous prêt à lâcher
de ce que vous croyez être,
à partir de maintenant ? »

 

Je n’imaginais pas à quel point la dernière question que j’ai posée au public à la fin de mon TEDx ferait caisse de résonance en moi au cours de l’année écoulée.

Pendant un an, j’ai donc continué à marcher aux antipodes des certitudes (le thème du TEDxLorient qui m’a accueillie), en faisant confiance à mon intuition (le thème de mon talk). Même, et surtout, dans les moments où je ne comprenais rien à ce qui m’arrivait.

Heureusement que personne ne m’avait prévenue de ce que j’allais traverser au plus profond de ma chair… et tant mieux quelque part, parce que le vrai danger aurait été de dévier de ma route.

 

« Le deuil du deuil, une étape dont on parle si peu et que j’ai traversée pour renaître autrement. Un deuil de tout un mode de fonctionnement, d’une enveloppe de vie mise en place après la perte pour compenser l’absence et continuer coûte que coûte.

Une enveloppe de vie, cette membrane de protection qui permet d’actionner un soi, en attendant de naître à Soi vraiment. Mais à ce moment-là, tout cela, nous ne le savons pas.

Nous fonctionnons par rapport à cet autre qui est parti, par rapport à notre attachement, à notre douleur, à ce qu’il a laissé en nous, jusqu’à épuisement et effacement de la programmation.

Le deuil du deuil est souvent encore plus douloureux que le premier deuil. Mais bien accompagné il se fait, parce que de toute façon, on ne te laisse pas le choix du moment où tu t’es engagée dans une certaine voie, ce chemin de l’expression de l’Être. 

Puis arrive le déchirement des voiles après les tourments émotionnels, les raz-de-marée où parfois on a l’impression d’avoir le corps et le coeur brisés en mille morceaux.

Merci à Céline du Luxe d’être soi de t’avoir permis d’aller vers cette nouvelle Céline plus en adéquation avec tout le chemin parcouru.»

 

… m’a-t-on écrit en aparté à la fin de l’été, quand j’ai annoncé sur les réseaux sociaux que j’allais changer le nom, la taille, la dimension de mon entreprise. D’une clairvoyance redoutable – merci, tellement merci à Celle qui se reconnaîtra.
Parce que tout est lié.

La genèse du Luxe d’être soi en 2010, c’était lui et moi. Notre idéal commun, c’était de rendre le monde du travail plus humain. Quand il est parti rejoindre les étoiles en 2011, j’ai pris La Relève parce que nos âmes étaient programmées ainsi.

Je n’ai jamais su dire ni écrire la puissance du « vide plein » qu’il a laissé en moi. Une partie de lui s’est téléchargée à l’intérieur de moi, c’est là que j’ai puisé le courage de tenir, d’avancer, de bâtir pendant toutes ces années.

Et aujourd’hui je sais (parce que je sens) que je suis arrivée au bout de son héritage… « jusqu’à épuisement et effacement de la programmation ».

Qu’est-ce qu’on peut bien faire, juste après ça ?
Depuis un an, mon mental ne m’a donné aucune réponse.
Alors j’ai écouté mes cellules.

 

Intégrer la mort comme processus fondamental d’ouverture à la vie.

Traverser ma propre mort : celle de mon égo en ultra résistance face à cet effondrement de mon histoire et de mon identité, figé dans mes certitudes, mes peurs et mes insécurités les plus profondément enfouies.

Naître à la chamane que je suis.

Il m’a fallu 8 ans et demi.

 

Mon TEDx m’a permis ce point de bascule extraordinaire où ma trajectoire personnelle, avec ce qu’elle contenait de plus vulnérable et inavouable, est devenue un champs des possibles universel.

L’amour et la reconnaissance que j’ai reçu du public ce jour-là, des internautes et de mes clients depuis la mise en ligne de mon talk il y a 10 mois, ont opéré une profonde réparation cellulaire en moi.

L’impact concret, ce sont désormais mes choix en tant que chef d’entreprise, femme, maman – qui prennent maintenant racine dans la responsabilité que je porte (que nous portons tous) dans ce monde.

 

En janvier 2019,
Le luxe d’être soi rejoindra donc les étoiles
et laissera la place à un nouveau nom,
une nouvelle peau,
de nouvelles ailes.

Au-delà des mots,
au-delà des chiffres,

c’est tout mon être qui s’apprête
à émettre et à transmettre
sa contribution pour Les Futurs,

terrain de rencontre « bigger than life »
entre le monde sacré de l’invisible
et le monde pointu des affaires.

Tout ça était sans doute déjà là.
Mais je ne le voyais pas ❤️

#tedxlorient #oneday #onelife

 

 

3 Commentaires

  • Elisabeth VIEYRA

    Bonjour Céline,
    Je reçois ce jour ce texte, la veille de notre dernier rendez-vous. Il me touche donc à double titre.
    Je garde mes mots pour demain.
    A demain !

  • Carole

    Merci Céline !
    Magnifiquement vibrant cet article !
    Je frémis à te lire…des éléments résonnent…2018, année d’une rare intensité pour moi, où je me suis mise en orbite, entre solstice d’été et solstice d’hiver.
    Avant et après notre rencontre à Lyon, je suis une de tes fidèles lectrices, je te suis en toute discrétion…et à chaque fois je me régale à te lire.
    Merci pour Inspirer.
    Au plaisir

  • Prisca

    Merci pour le Ted et pour ce bilan un an après… je suis touchée et interrogée…
    Qu’est-ce que JE veut faire avec moi ? Me laisserais-je ME manifester pleinement ?
    Le nom de votre site est parfait !
    Belle et bonne route à vous ❤️

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.