S'extraire de l'urgence pour ne pas perdre de vue l'essentiel • Le luxe d'être soi

S’extraire de l’urgence pour ne pas perdre de vue l’essentiel

le-luxe-etre-soi-australie

Photo prise à Ayers Rock le 29 décembre 2012

En tant qu’entrepreneur, notre principal outil de travail c’est nous-même.
Et s’il y a bien une priorité à respecter, c’est notre santé physique et morale.

“Take care of yourself and you will take care of your clients” : respecter son rythme et ses besoins a un impact considérable sur la qualité de notre travail, l’attention accordée à nos clients et l’endurance à développer nos projets.

Pourtant, nombre d’entrepreneurs sont dans une course permanente contre la montre, noyés sous le stress pour faire rentrer des clients, du chiffre, du trafic… C’est oublier un principe de base essentiel : plus on met de résistance à ce qu’on fait,
moins les choses arrivent avec fluidité.

On n’a quand même pas choisi la liberté de ne plus avoir de patron pour devenir esclave de nous-même ! Au cours de l’année écoulée, j’ai pris 11 semaines de vacances. Dès que j’arrivais à saturation. A chaque break je n’ai jamais cessé de travailler dans ma tête, mais mes préoccupations étaient les plus éloignées possible de mon Mac et de mon BlackBerry.

Je me suis rendue compte qu’à chacun de mes retours, je travaillais mieux et moins pour plus de résultat. Mon entreprise y a considérablement gagné en qualité et en sérénité.

 

Entreprendre,
c’est aussi savoir s’arrêter
pour apprécier la vraie valeur
de la sueur de notre front

 

Prendre du recul pour mieux réévaluer vos priorités. Faire le point pour faire le tri. Désencombrer. Sortir la tête du guidon régulièrement pour ne pas perdre de vue l’essentiel. Votre essentiel. On peut transiger avec certaines choses, mais certainement pas avec ça.

 

 “Il faut voyager pour agrandir la vie”
(Jules Renard)

 
Parce que j’avais besoin et envie de faire la transition 2012-2013 loin, très loin d’ici, je suis partie 3 semaines à la rencontre de la Malaisie et de l’Australie.

Je crois que la meilleure chose qu’on puisse rapporter d’un voyage, c’est un peu plus de soi-même. Ce périple m’a fait voir la vie en XXL et m’a rappelé 4 choses essentielles, valables dans le pro comme dans le perso. Je les partage avec vous aujourd’hui en images.

Mes photos sont un joyeux mix éclectique des 5 villes et lieux que j’ai visité :
Kuala Lumpur, Melbourne, Ayers Rock, Gold Coast et Sydney.
Vous pouvez les agrandir en cliquant dessus.

Enjoy !

 

Voir grand

 

le-luxe-etre-soi-melbourne-1

le-luxe-etre-soi-opera-sydney

le-luxe-etre-soi-ayers-rock-1

le-luxe-etre-soi-melbourne-vue-1

le-luxe-etre-soi-melbourne-vue-2

le-luxe-etre-soi-ayers-rock-2

le-luxe-etre-soi-melbourne-riverside

le-luxe-etre-soi-birdsville

le-luxe-etre-soi-melbourne-sunset

le-luxe-etre-soi-ayers-rock-3

 

Donner du relief à la vie

 

le-luxe-etre-soi-kuala-lumpur-park-1

le-luxe-etre-soi-kuala-lumpur-arbre

le-luxe-etre-soi-melbourne-museum-building

le-luxe-etre-soi-kuala-lumpur-poissons

le-luxe-etre-soi-melbourne-central-station

le-luxe-etre-soi-sydney-bay

le-luxe-etre-soi-gold-coast

le-luxe-etre-soi-ayers-rock-4

le-luxe-etre-soi-sydney-crocodile

 

Se comporter avec élégance

 

le-luxe-etre-soi-kuala-lumpur

le-luxe-etre-soi-kuala-lumpur-park-3

le-luxe-etre-soi-melbourne-thank-you

le-luxe-etre-soi-australie-fleur

le-luxe-etre-soi-melbourne-museum

le-luxe-etre-soi-sydney-pont

le-luxe-etre-soi-sydney-dancing

 

Rester cool !

 

le-luxe-etre-soi-sydney-couple

le-luxe-etre-soi-melbourne-street-orange

le-luxe-etre-soi-melbourne-violon

le-luxe-etre-soi-sydney-kangourou

le-luxe-etre-soi-melbourne-riverside-boys

le-luxe-etre-soi-sydney-berry-juice

le-luxe-etre-soi-melbourne-people-walking

le-luxe-etre-soi-melbourne-riverside-girl

le-luxe-etre-soi-sydney-koala

le-luxe-etre-soi-sydney-opera-music

le-luxe-etre-soi-gold-coast-beach

 

Parcourir des pays dotés d’une telle lumière, c’est poser un regard plus vif et plus profond sur le monde. Le capter à travers mon objectif fut un luxe que je suis ravie de pouvoir retranscrire ici.

S’arrêter… regarder, ressentir… pour mieux repartir.
Heureuse de vous retrouver, et en avant pour une nouvelle année d’essentiels !

 

39 Commentaires

  • Flo

    Bon Jour par la découverte de ton voyage, de ton ressenti et de ton vécu.
    Tu as capté le Coeur de l’Essentiel avec son Ame. Une Pure Beauté!!! Tu as porté un Autre Regard, le tien que tu affines depuis l’an passé… Bravo!

    Love,

    • Céline

      Merci Florence, revenir à l’essentiel dans sa vie c’est effectivement porter son regard vers l’essentiel… Dans le milliard d’informations dont on est entouré en permanence, c’est faire le tri, comme je dis souvent, pour “désapprendre à percevoir pour mieux apprendre à voir”. Pas à pas, jour après jour…

  • Ludwige

    Contente de te retrouver Céline,
    Par franchise, je n’ai pas eu encore le temps de lire ton billet, portée par tes ravissantes photos, merci pour ce beau partage d’émotions colorées. Quel beau voyage tu as dû faire!! L’un de tes cliché me questionne, celui du street artiste réalisant une reproduction au sol à base de craie, un extrait d’une oeuvre impressionniste, Degas ou Toulouse Lautrec, çà me turlupines!!

    • Céline

      Bonjour Ludwige, tu as l’oeil ! Qu’est-ce qui te turlupine ?! Ce street artist est basé à Melbourne.

  • patricia

    Complètement d’accord Céline !

    Sans pause, point de salut 🙂

    …. et fraîcheur assurée 😉

    • Céline

      Oui Patricia et je précise que les pauses n’ont pas forcément à durer 3 semaines pour être salvatrices ! Quelques heures ou jours suffisent souvent à raccorder les connexions.

    • Céline

      Merci Pauline ! Vous de même 🙂

  • Natalia b.

    Bonjour Céline,

    Vos photos sont imprégnées du plaisir que vous avez vécu pendant cette échappée belle.
    Savoir s’arrêter, prendre le temps de la respiration et aussi de mettre son corps au repos…la société occidentale a souvent tendance à vouloir l’embellir, le modifier parfois à outrance sans avoir conscience qu’il est la manifestation de notre authenticité,de notre âme …prendre soin de son corps (tout comme de nos pensées) apprendre à le connaître et le respecter est un réservoir de vie gigantesque d’où émerge nos actions…
    Une question d’aller à l’Essentiel!
    Merci pour cette pause…
    Chaleureusement à tous

    • Céline

      Bonjour Natalia, c’est aussi un art de savoir s’arrêter “à temps” et pour ma part c’est un apprentissage récent. Quand on entreprend, on apprend à repousser ses limites, à sortir de sa zone de confort, à ne pas se reposer sur ses lauriers, et comme ce qu’on fait nous passionne, on a beaucoup du mal à lever le pied. Mais pour durer, c’est juste indispensable.

  • amandine

    de magnifiques images qui donnent envie de prendre l’avion, merci céline.

    • Céline

      Merci Amandine, j’apprécie doublement le compliment venant d’une photographe de talent !

  • Yves

    Tes photos sont… extraordinaires !!! Tu sais que je suis fasciné par les voyageurs et tes photos sont absolument sublimes !!!! Vraiment !

    • Céline

      Merci Yves ! Je crois qu’il y a des moments où toutes les circonstances sont en notre faveur pour faire émerger quelque chose : le contexte, l’état d’esprit, le matos, les astres… et quand tout est aligné, c’est juste génial 😉

  • Laurence

    Bon retour Céline. Merci pour ce partage, ces photos magnifiques qui sentent bon l’évasion, le dépaysement, le bonheur du voyage… Je te souhaite une belle année remplie de ton essentiel. Au plaisir de te lire très vite

    • Céline

      Merci Laurence, au plaisir de continuer à partager. A bientôt.

  • SL

    Merci pour tes photos qui sont de plus en plus magnifiques!
    C’est un pur moment de bonheur que de partager ton voyage 🙂

    Merci aussi pour ces mots qui nous ramènent à l’essentiel!

    Bon retour,je t’embrasse,

    SL

    • Céline

      Merci SL, revenir à soi pour revenir à l’essentiel 😉

  • Bernard Fagot

    Très beau témoignage d’un nouveau monde à travers une qualité de lumière qui a vraiment changé.

    Merci Céline d’avoir su la ressentir, la capter sans l’enfermer, l’accueillir et de nous l’offrir.

    Je retiendrais

    “A chaque break je n’ai jamais cessé de travailler dans ma tête, mais mes préoccupations étaient les plus éloignées possible de mon Mac et de mon BlackBerry.”

    Merci.

    Bernard.F

    Avec enthousiasme.

    • Céline

      Bonjour Bernard, je ne sais pas si c’est la qualité de lumière qui a changé ou l’emplacement géographique qui fait que, dans cette partie du monde, tout a l’air d’avoir plus de consistance, de saveur, de relief… Et oui sinon je suis assez adepte de laisser la place aux idées et inspirations pour gamberger pendant le temps de déconnexion. C’est en général dans ces moments que mes projets s’emboîtent et deviennent réalité !

  • Pauline de Cha'gribouille

    Coucou Céline,
    je suis bien d’accord avec toi… mais il faut quand à même avoir le luxe de pouvoir prendre des vacances à chaque fois que l’on se sent au bout.
    Quand je parle de luxe, je parle de luxe financier.
    Pour mon cas, Cha’gribouille ne pourrait pas en prendre plus de 2 fois par an (2 semaines en tout pour l’instant).
    Ceci dit le côté lâché prise, je suis complètement d’accord.
    Au plaisir 😉
    pauline

    • Céline

      Pauline, c’est seulement au bout de 2 ans d’activité que je peux lever le pied et m’arrêter plus souvent. J’ai aussi fait en sorte que mon business model me le permette, et c’est certes plus souple quand on fait du conseil plutôt que du commerce. Néanmoins on peut s’accorder des breaks réguliers sans partir forcément, et sans que ça dure 3 semaines ! Une heure par ci, une journée par là, l’important c’est de ne pas rester la tête dans le guidon quand on sature.

      Je ne suis pas spécialement adepte du Dalaï Lama, mais il y a ce propos de lui qui résume tout je trouve :

      On a demandé au Dalaï Lama :
      “Qu’est-ce qui vous surprend le plus dans l’humanité ?”

      Il a répondu :
      “Les hommes… Parce qu’ils perdent la santé pour accumuler de l’argent, ensuite ils perdent de l’argent pour retrouver la santé.

      Et à penser anxieusement au futur, ils oublient le présent de telle sorte qu’ils finissent par ne plus vivre ni le présent ni le futur.

      Ils vivent comme s’ils n’allaient jamais mourir…
      Et meurent comme s’ils n’avaient jamais vécu”

  • Aurélie Perles de Voyages

    Bonjour Céline
    Ravie de te revoir sur la toile !!
    Roohhh comme tu as du t’éclater durant ce voyage !!! on ne peut que lacher prise avec de tels décors, rencontres…
    et j’adore ta phrase de conclusion : S’arrêter… regarder, ressentir… pour mieux repartir.
    ça pourrait être une baseline de Perles de Voyages ! 😉
    A très bientôt et merci !

    • Céline

      Bonjour Aurélie, tu vois moi qui ait longtemps cherché une destination pour ce voyage de fin d’année… c’est le total hasard qui m’a mené là-bas, et finalement il n’y a pas de hasard ! Et cadeau pour la baseline 😉 A très bientôt j’espère.

  • Karine-BUFF& CHIC

    Whaou Céline!!!!
    Ravie de te retrouver
    Merci pour ce nouveau partage, tellement lumineux!!!
    Je ne peux qu’être en accord avec toi, s’arrêter, prendre du temps est vital, la vie s’est chargée de me l’apprendre.
    Malheureusement, j’ai encore une certaine culpabilité à ne pas ouvrir un de nos multiples outils technologiques pendant une journée! Alors cet article me remet un peu les idées en place! 😉
    Merci beaucoup…

    • Céline

      Bonjour Karine, en fait je pense que le plus important c’est d’identifier ce qui nous ressource et régénère. Moi j’ai besoin de tout couper et de m’isoler, d’autres auront au contraire besoin de foule et de contact, il n’y a pas vraiment de recette miracle ! Trouver son mode de pause, c’est bien ça l’essentiel. Et savoir à quel moment l’activer 😉

  • ANITA

    Bonjour Céline,
    2000% d’accord avec toi ! Je m’accorde 2 breaks à l’étranger tous les ans pour m’ouvrir à autre chose, à une autre lumière, à d’autres gens… On en revient reboostée, les batteries rechargées parfois avec de nouvelles idées, et la passion de notre métier toujours là !
    Cela sert professionnellement mais aussi au niveau personnel.
    Indispensable de s’accorder ce temps !!!

    Merci pour le partage de tes magnifiques photos, quel oeil ! à quand l’expo? 😉

    Je t’embrasse et te souhaite une belle et lumineuse année 2013.
    Anita

    • Céline

      Merci Anita, toi aussi je sais que tu es adepte des voyages au long cours et dans nos métiers où on aide les autres, il est indispensable d’entretenir notre propre machine ! L’expo : en cours de maturation 😉

  • Patricia DETHYRE

    Certains disent qu’une image vaut mille mots.
    Tes mots sont toujours merveilleusement forts et tellement à-propos qu’on se demande parfois comment tu devines que c’est le moment de nous les communiquer.
    Tes images sont ici tellement belles et si pleines de sens qu’elles complètent merveilleusement bien ton propos.
    Ma conclusion : rien ne vaut les images et les mots pour bien transcrire sa pensée et faire ressentir ses émotions.
    Merci à toi de nous faire commencer cette année 2013 en nous faisant voyager. Je te souhaite le meilleur pour toi et pour ton activité.
    Patricia

    • Céline

      Bonjour Patricia et merci pour tes commentaires toujours très encourageants. Comme je le dis souvent, mon blog il me sert aussi à moi-même pour formaliser ma pensée, trouver les mots, coordonner mes idées et retranscrire ce que je sens être dans les profondeurs de “l’air du temps”. C’est mon laboratoire expérimental 😉

      Capter les émotions pour les retranscrire en une réalité de vie et de business, on pourrait résumer ainsi, et il se trouve que c’est ce que je fais pour mes clients, donc ici c’est ma base d’entraînement 😉

      Merci à toi et à bientôt.

  • nana fafo

    Contente de te retrouver ressourcée ! ces ailes d’avion ont porté ta sérénité ! très belle année à toi et tes projets qui commencent avec ces beaux souvenirs et une belle émotion. Ne pas se mettre la pression soi-même quand on choisit de mener sa propre barque sur des eaux tranquilles est un exercice pour moi, je fais toujours tellement trop de choses en même temps que cette année je m’auto-canalise pour réussir… bilan fin 2013 !

    • Céline

      Bonjour nana fofo, c’est un bel objectif pour l’année que d’aller avec soi et d’accompagner le mouvement, plutôt que contre soi… bilan en fin d’année oui, et bilan à la fin de chaque journée c’est déjà un 1er grand pas ! Souvent on se met la pression sur des objectifs lointains, c’est bien aussi de les mesurer concrètement au quotidien. Bonne route à toi et à bientôt !

  • Phil

    Bonsoir Céline

    j’ai un ressenti de totale harmonie entre les mots et les photos… et quelle Lumière !

    ravi de te retrouver.

    Que cette année t’apporte la sérénité.

    Au plaisir de te lire à nouveau

    Phil

    • Céline

      Merci Phil. A bientôt !

  • anna

    Merci Céline pour ces photos sublimes… elles m’ont permis de “m’extraire de l’urgence” entre deux rendez-vous, ouf, juste le temps de me plonger dans un monde coloré et sensible.

    • Céline

      Merci Anna, c’est fait pour 😉

  • Alexandre

    Bonjour,
    je viens peut-être un peu tard partagé mon commentaire :
    j’ai l’impression que certaines photos ont été prises au pays du soleil levant…! Un vrai bonheur de lire et de regarder ce billet.
    Merci beaucoup.
    Alexandre

    • Céline

      Merci Alexandre 🙂

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.