(Re)trouver l'inspiration • Le luxe d'être soi

(Re)trouver l’inspiration

© Photo Juergen Teller

 

Il y a 1 an j’ai parlé ici de l’art de susciter l’inspiration. Être inspirant… c’est un mot qu’on entend beaucoup en ce moment… Je crois qu’il ne faut pas y oublier un prérequis indispensable : être inspirant, c’est d’abord savoir être inspiré !

Plus vous savez alimenter votre inspiration, plus vous cultivez un état d’esprit riche et positif. De cet état d’esprit découle la qualité de votre posture, de votre image, de vos clients et donc votre crédibilité.

Prendre des décisions rapidement, avoir des idées en permanence, capter de nouveaux clients, garder une longueur d’avance… L’équation est simple : plus vous êtes inspiré, plus vous êtes inspirant, plus on vous croit, plus on vous suit. Crise, ou pas crise !

 

Pour faire briller l’extérieur,
commencez par remplir l’intérieur

 

On me demande souvent quelles sont mes sources d’inspiration. Je ne sais jamais vraiment quoi répondre à cette question, parce que pour moi tout est prétexte à inspiration. Je n’ai pas lu un livre en entier depuis… pfff… pas vu d’expo depuis… trop longtemps !… mais la couleur d’une porte, 3 mots d’une conversation ou le lacet d’une chaussure me donnent matière à faire avancer mon travail.

Pour moi, trouver l’inspiration, c’est savoir ouvrir grand ses yeux et ses oreilles pour capter les moindres morceaux de vie. Quand ça coince en nous, quand les idées sont bloquées, il faut savoir débrancher… pour rebrancher autrement. Trouver un autre angle “d’attaque” pour rétablir les connexions.

Cette réactivité n’est possible que si on sait être attentif à l’invisible, à l’indicible.
Aux micro-détails quoi.

 

Développez votre capacité à ressentir

 

Dans mes 4 derniers articles, j’ai abordé à chaque fois de manière différente le thème de l’intuition. Je m’en suis rendue compte seulement en préparant cet article et pourtant ce n’est pas un hasard. Pour moi la clé à beaucoup de portes qu’on croit fermées se situe là.

L’intuition c’est la capacité à capter ce qui se passe à l’extérieur de soi, pour mieux voir et écouter ce qui se passe en soi. En latin, intuitare : l’action de voir une image dans une glace !

S’écouter, c’est savoir écouter. Inspirer, c’est savoir s’inspirer.

Parce qu’être soi ce n’est pas se regarder le nombril en se trouvant génial, c’est savoir être en résonance avec les autres, vos clients, vos réseaux, votre marché… Le juste point d’équilibre entre ce qu’on est et ce qu’on apporte au monde. C’est un art, et comme tout art cela s’apprend et s’améliore chaque jour ! Comment ?

 

Apprendre à s’enrichir
de tout ce qui se passe autour de soi

 

Cela demande de la discipline parce que, par les temps qui courent, il est très facile de ne voir que le négatif, la monochromie ambiante, le pessimisme médiatique… Il ne s’agit pas de voir la vie en rose, parce qu’elle ne l’est pas, mais d’apprendre à poser dessus un regard plus subtil et plus profond.

Aujourd’hui je vous propose un exercice simple mais efficace, pour vous (re)connecter à votre créativité, donc à votre inspiration : créez votre matière à enchantement !

Passez au crible les moments, les personnes, les lieux qui génèrent/ont généré en vous une joie durable. Pas juste une euphorie passagère. Prenez le temps d’identifier puis de noter ce qui vous motive, vous anime, vous donne de l’élan, ce qui créé en vous une force positive.

C’est en allant chercher de ce côté-là que vous trouverez de la matière à être inspiré… et donc à inspirer. Puis, passez des mots à la 3D. Donnez vie à vos souvenirs, à vos émotions, à vos sensations. Comment ?

Je conseille à mes clients de rassembler des images, des couleurs, des matières, des ambiances, des photos de personnes, d’endroits qui les inspirent. Puis de les afficher sur un ou plusieurs panneaux, si possible en évidence sur leur lieu de travail.

 

A quoi ça sert ?

 

• à piocher dans votre “réservoir à enchantement” quand vous êtes de vous-même
• à vous raccrocher à du positif quand tout part en vrille
• à avoir une vision claire de vos besoins et aspirations

Sur mon propre panneau face à mon bureau il y a : des phrases découpées dans des magazines, des cartes et mots de remerciements de mes clients et de mes proches, une danseuse étoile, un chanteur et une actrice que je trouve Beaux, des palettes de couleurs que j’aime, du coton, des plumes, des morceaux de tissus, des photos de paysages, de chaussures…

Au fur et à mesure, j’ajoute, j’enlève, je peaufine… et quand je lève la tête de mon ordinateur je ne suis pas face à un ciel gris ou un écran de télé, mais face à des choses qui me ressourcent et me régénèrent. Une façon de s’auto-motiver : mon carburant se trouve là.

Créez le vôtre et ayez-le sous les yeux aussi souvent que possible.

 

(Re)trouver l’inspiration tient finalement beaucoup à votre capacité à savoir où et comment faire tourner votre moteur. A aller puiser à la fois à l’extérieur et à l’intérieur de vous ce qui vous fait avancer de façon juste et cohérente. Trouvez ce qui vous inspire… pour pouvoir inspirer les autres !

 

“Soyez vous-même… les autres sont déjà pris !”
– Oscar Wilde –

 

Et vous, qu’est-ce qui vous inspire au quotidien ?
Vos avis et partages d’expérience sont toujours les bienvenus !

 

45 Commentaires

  • Avatar

    virginie

    Bel article parce qu’il résonne très justement en chacun de nous …d’ailleurs là, à la gauche de mon ordi, sur le mur en chaux, il y a une toile blanche sur laquelle j’ai punaisé des bouts de phrases trouvées au hasard des lectures , parce que c’est vrai il me fallait bien des forces intérieures pour mener mon projet à l’exterieur ! “Not a Nice Dead Person” / “Graine,Germe,Pousse,Plant,Plante” / Ce qui libère c’est de ne plus avoir peur d’avoir peur” /”5 bonnes raisons d’oser se lancer dans la concrétisation de son projet de création”…Alors je valide , non pas le mur des lamentations mais le mur des inspirations ; et là j’y rajoute la citation d’Oscar wilde; j’adorrre ! merci, Céline de nous inspirer toujours si gracieusement 🙂

    • Avatar

      Céline

      “Non pas le mur des lamentations mais le mur des inspirations” : c’est exactement ça Virginie 😉 Apprendre à poser son regard sur des choses qui nous font du bien. Ca change pas mal la perspective qu’on veut donner à sa vie !

  • Avatar

    Annie

    L’inspiration me vient du bonheur des autres.
    Merci Céline

    • Avatar

      Céline

      🙂 Annie. Et j’ajouterais comme piste de réflexion : à quoi tu vois, tu sens, tu entends le bonheur des autres ? Qu’est-ce que ça (r)éveille en toi ? Et comment l’avoir aussi souvent que possible dans un quotidien d’entrepreneur solo ?

      • Avatar

        Annie

        Je ne l’explique pas, je ressens les gens.

        Les bonheurs, grands et petits, m’inspirent. Les malheurs aussi. Comme pour les bonheurs, derrière chaque malheur, petit ou grand, il y a une personne avec un ressenti, un vécu. Tous ces bonheurs et ces malheurs sont des leçons de vie.

        Que je sois entrepreneure solo n’est pas un problème. Il me suffit d’un message, d’un appel, d’une rencontre dans la rue, d’un mot posté sur un réseau social, d’un article de journal, d’un blog, d’un documentaire, d’un objet, d’une publicité, d’une promenade, d’une vitrine de boutique…

        Je suis comme une éponge et tout ce que j’amasse, collectionne, me sert pour mon travail, mes clients. C’est assez paradoxal puisque, à priori, on ne pratique pas la stratégie, la gestion ou le management avec de l’intuition 😉

        Je dis que l’inspiration me vient du bonheur des autres, parce que peu importe la situation, il y a toujours une étincelle, un espoir, une possibilité, même au milieu du malheur. Ce doit être mon côté optimiste, j’entrevois toujours autre chose…

  • Avatar

    Laurence

    Bonjour Céline,
    Merci pour cette idée de panneau, je vais m’y mettre car je suis convaincue qu’elle va me faire du bien.

    J’aime beaucoup aussi le fait “d’ouvrir grand ses yeux et ses oreilles”.

    C’est ce dont j’ai besoin aujourd’hui. Car je me rends compte que je suis souvent dans le flou, que je regarde dans le vide. J’ai le sentiment de vivre ma vie de l’extérieur et de ne pas être actrice mais plutôt spectatrice.

    Si je veux que les choses changent, il me faut ressentir vraiment. Si je veux briller, comme vous le faites, il me faut poser sur le monde “un regard plus subtil et plus profond”.

    Vous parlez de 3D et cela me correspond aussi tout à fait car comme dans la 3 D (animations, films ou dessins-animés) où l’on ressent tant de sensations, j’ai envie d’être éclaboussée par des poussières d’étoiles, par des gouttes d’eau, j’ai envie de sentir un souffle me caresser la nuque, un rayon de soleil me réchauffer la joue…

    Il faut vivre notre vie ainsi.

    Merci Céline pour ce message si positif et évident !

    • Avatar

      Céline

      Bonjour Laurence, je vous souhaite de retrouver le fil de votre 3D, et mieux, de la créer, parce que c’est ce qui vous permettra d’être vous-même et de pouvoir l’exprimer. Cette sensation d’être dans le flou et de regarder dans le vide est la conséquence d’une société qui valorise le “faire” et pas encore suffisamment le “être”. Mais les temps changent, et chacun a sa place à y prendre !

  • Avatar

    virginie cattiau

    faut que je m’y mette car chez moi ce que tu proposes je le trouve dans ma chambre, avec toutes les jolies choses que mes enfants m’ont faites pour mon anniversaire, la fête des mères ; dans ma pièce à vivre avec les photos de tous ceux qui sont indispensable à mon bonheur et dans les toilettes où j’y aie mis des cartes postales du monde entier et la phrase qui trônait en face de moi dans mon ancien bureau de salarié :

    “Aie le courage de changer les choses que tu peux changer
    La sérénité d’accepter ce que tu ne peux changer
    Et la sagesse d’en voir la différence”
    extrait de Jade et les sacrés mystères de la vie de François Garagnon

    bonne journée à tous et toutes
    merci Céline… je retourne au peaufinage de l’inspiration du jour !!

    • Avatar

      Céline

      Bonjour Virginie, superbe citation qui ne m’étonne guère que tu aies quitté ton bureau de salariée 😉 Oui je pense que c’est une bonne idée de rassembler tout ça au même endroit, ça permet d’avoir un concentré visuel sous forme de shoot d’adrénaline, parfois – souvent – nécessaire pour trouver l’énergie et la motivation dans son travail !

  • Avatar

    Yves

    Ah mais il est trop court cet article 🙂 ! J’en lirai pendant des heures de ces jolies choses.

    Je suis absolument épaté par la qualité de l’écriture de cet article. Vraiment. Il est en 3D justement. On se sent happé et emmené par ton panneau à toi.

    J’adore ce texte plein de sens (dans le sens des 5 sens, voire 6… je ne sais pas si c’est très clair). Rien que les lacets qui t’inspirent, je les ai vus. Peut être pas les mêmes que toi, mais je les ai vus !

    Va falloir que j’en colle sur le mien de panneau maintenant ^^

    Merci !

    • Avatar

      Céline

      Merci Yves ! Avec le temps j’affine ma perception et ma compréhension de l’invisible et de l’indicible, ce qui a, il est certain, un impact sur mon écriture et sur bien d’autres choses. Je crois que mon travail c’est justement de passer des mots et des idées à la 3D 😉

  • Avatar

    Le grand Aurélie

    Merci Céline et magnifique article. J’adore faire ça. Prendre du recul, regarder autrement, me sentir sur la planète et m’apercevoir que je ne retiens que les détails positifs des choses, lieux, événements, personnes rencontrées et échanges !

    Moi mon bureau est très itinérant, pas de fauteuil et je passe ma vie debout, du coup j’ai un petit cahier orange où je note toutes les pensées, citations, idées positives, et bien sur un coin secret de la tête où sont gardés mes réconforts. Et c’est très pratique. Tout ça ajoutés au conseils de Laurence sur les tenues qui font que l’on se sent soit on commence la journée avec le sourire!

    Bonne journée !

    • Avatar

      Céline

      Merci Aurélie de ce partage, très chouette cette idée de cahier d’inspirations itinérant. Avec les conseils de Laurence en plus, le kit complet pour passer des journées les plus inspirantes possibles 😉

    • Avatar

      Flo

      J’ai également adopté depuis quelques mois le cahier itinérant, toujours dans mon sac à mains… Un vrai Bonheur de m’y ressourcer!!! Merci de m’avoir permis de le conseiller également : c’est devenu tellement naturel que j’ai oublié de le mettre dans mon commentaire.

  • Avatar

    sybille

    Bonjour Céline, ce qui m’inspire? Le mouvement, un mot, une phrase dans une discussion, la beauté qui se présente comme le ciel de ce matin (mis en photo sur facebook), certains artistes, une musique, une chanson…la liste pourrait être exaustive…Je crois que c’est la capacité à l’accueil, à l’ouverture et à une qualité que j’aime beaucoup beaucoup la curiosité qui permet aussi à l’inspiration de devenir une présence…bonne journée

    • Avatar

      Céline

      Merci Sybille pour ce partage, en fait l’inspiration est partout pourvu qu’on soit capable de la voir et de l’accueillir. Qu’elle devienne une présence comme tu le dis si bien. Un petit moteur intérieur qui nous permet d’aller de l’avant…

  • Avatar

    Patricia

    Bonjour Céline,

    Cet article fait écho à ce que je vis au travers des arts martiaux et vient apporter un éclairage supplémentaire qui fait beaucoup de bien.
    Je suis dans un club de karaté hors du commun où l’autre est important (et pas mon nombril), où la spontanéité et l’intuition priment en lieu et place du calcul et d’une quête de supériorité. Tout ça pourquoi ? Pour casser le moule (« igata » en japonais) ! Il faut être soi pour donner aux autres, voilà ce que l’on nous enseigne. Et cet article est une source d’inspiration (nous y voilà) pour poursuivre ce riche chemin. Merci.

    Très belle journée !

    • Avatar

      Céline

      Ah merci pour cet éclairage Patricia ! Etre soi pour casser le moule et donner aux autres… c’est exactement ça. On avance tous ensemble ici, c’est génial, merci !

  • Avatar

    Laurianne

    Bonjour,

    Quel bel article, comme d’habitude… et en plus ça raisonne dans ma vie.
    Etre inspirée, c’est aussi apprendre à respirer… la vie en somme, j’inspire, j’expire, j’inspire, j’expire… un peu comme le battement du cœur, il prend, il redonne, il prend, il redonne… et là, ça fait écho parce que la vie c’est « donner-recevoir ».

    Et j’en ai fait l’expérience pas plus tard qu’il y a quinze jours, comme quoi les peines de cœur, ça stimule pas mal… parce que je me suis rendue compte que je donnais mal. Du coup, je plaçais l’autre dans une situation de débiteur et il se sentait redevable… pas dans le don, mais dans la redevance, la charge d’équilibrer les comptes du cœur ! bof, moyen comme concept. Pas très glamour et pas très joli… et puis, si je donne mal à l’autre alors que je veux que faire du bien, là, j’ai compris et je me suis dit qu’il en était sûrement pareil avec mes relations professionnelles, ma relation avec mes amis, mes proches, ma relation avec l’argent, et là, la claque… ma relation avec moi-même ! Ma source, ce par où tout se donne et se reçoit… aïe…

    J’ai compris alors que donner et recevoir c’était en fait un même concept d’une même pièce. Pile et Face. L’un ne va pas sans l’autre. Donc si je donne mal, je reçois mal. Et pire, c’est je me convainc que finalement je n’ai besoin de personne pour être bien et heureuse, deuxième effet kisscool, je me coupe de tout lien avec l’ensemble, je coupe tout lien relationnel. Et être en relation c’est être en partage, c’est être en communication avec… donc, je n’ai plus rien a donner à personne, je ne reçois plus rien en échange… j’inspire mal, j’expire mal, je deviens asthmatique de la vie… autre concept moyen pour être heureux.

    Alors comment renverser la tendance ? et c’est là que je suis totalement d’accord avec l’article, c’est en acceptant les choses à leur point d’équilibre. On ne met pas la tête dans le sable, on accepte que la vie soit difficile. Parce que quand on l’accepte, on l’assume et quand on l’assume alors on dit « oui, il me manque quelque chose », on prend conscience qu’il y a un vide à combler et que de belles rencontres, de belles opportunités peuvent se mettre sur notre chemin. Quand j’ai compris cela, en quarante huit heures, c’est mon monde qui a totalement changé. J’accepte de recevoir.

    Et en orientant son regard sur ce qui nous manque, tout en prenant grand, grand soin de ce que nous avons déjà… nous avons en effet, une clé magique pour le monde de nos rêves. Etre reconnaissant tout en acceptant que nous avons un vide à combler c’est alors être au cœur de notre être le plus profond qui ne s’accroche pas aux symboles de notre être mais les symboles deviennent le prolongement de notre richesse intérieur à offrir, à offrir et à offrir !

    • Avatar

      Céline

      Laurianne, vous lire est toujours un régal et quelle expérience vous nous offrez là. Je suis ébahie par ce que vous arrivez à apporter en complément de mes articles… vraiment. “Mais qui est cette Laurianne qui commente sur ton blog ?” m’a-t-on demandé plusieurs fois en “coulisses”… je le saurais bientôt 😉

      Merci pour votre témoignage personnel dans lequel chacun(e) peut se retrouver. “Etre inspirée, c’est aussi apprendre à respirer… la vie en somme, j’inspire, j’expire, j’inspire, j’expire… un peu comme le battement du cœur, il prend, il redonne, il prend, il redonne…”. Vous ne pouviez si bien dire. La classe !

      • Avatar

        Flo

        J’entends une Belle et Magnifique Rencontre en perspective… Super!!!

      • Avatar

        Laurianne

        Merci à vous Céline. 🙂
        Et j’ai hâte et j’ai hâte de cette rencontre! 🙂

  • Avatar

    sybille

    “La seule source qui ne tarit jamais est l’inspiration qui vient de la nature” c’est une citation que je viens de voir sur un sachet dans lequel on m’a apporté des noix il y a 2 jours…Je trouve le “clin d’oeil” trop jolie 🙂

    • Avatar

      Céline

      Oui Sybille, et la nature a cela de puissant qu’elle nous fait comprendre que “rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme”…

  • Avatar

    CecileCharasson

    Merci Céline pour ce nouvel article… inspirant !
    Je t’ai écoutée avec beaucoup de respect, épatée et emballée par tes propos, au forum 100% entrepreneurEs à Bordeaux, et depuis je réfléchis, j’affine mon projet, ses fondements … Et je pioche jour après jour, sur ton blog, des idées, du ressort aussi !
    Merci encore

    • Avatar

      Céline

      Bonjour Cécile et bienvenue ! Ravie de savoir et voir que mon intervention il y a 1 mois maintenant a laissé son empreinte sur ton projet… Je te souhaite de très belles inspirations !!

  • Avatar

    Marie de Secrets Cosmétiques

    Je prends rarement le temps de commenter…

    Merci Céline, j’avais besoin de sources d’inspiration, je me sentais aspirée par la grisaille… j’avais l’intuition qu’il me fallait ranger un peu… je vais donc changer ces feuilles A4 remplis de choses à faire qui sont collées sur mon mur… et prendre un peu de temps pour commencer à construire un cadre plus inspirant…

    Merci…

    • Avatar

      Céline

      Bonjour Marie et merci d’avoir pris le temps cette fois-ci de laisser ton commentaire. Je serais curieuse de savoir ce qui aura changé en retirant tes to-do lists de ta vue et en les remplaçant par tes inspirations… Tu me diras 😉 Bon courage à toi et à bientôt.

  • Avatar

    ORUS Jean Marc

    Depuis que j’ai découvert votre site et de fait votre démarche au travers des articles publiés, j’ai hâte de lire le suivant.
    Quel commentaire rédiger après cette lecture? Se serait avouer que l’objectif de l’article n’a pas été atteint, je n’ai pas été inspiré.
    Evidemment que non, car vous continuez à être inspirante. Je partage votre vision de la construction de son inspiration. L’écoute oui, l’observation oui, et la collection de “vrais” post-it.
    Les miens ne sont pas sur un seul endroit. Dans mon bureau, sur une étagère face à moi sont rassemblés divers objets sans lien entre eux, mais ils me parlent. Chez moi, du séjour à la chambre, en passant par la cuisine, d’autres “installations” me parlent encore.
    Un autre champ d’inspiration que je cultive de temps en temps : la terrasse d’un café.
    Quel moment magique, quand l’intuition rejoint l’inspiration.
    A très vite Céline

    • Avatar

      Céline

      Bonjour Jean-Marc et merci de votre partage. L’important comme vous le dites c’est d’avoir des références, des points de chute, des endroits en nous ou à l’extérieur où aller nourrir son inspiration… donc son intuition… donc sa réalisation. “In and out”… always… merci à vous et à bientôt !

  • Avatar

    Bernard Fagot

    Bonjour Céline,
    Etre au coeur de quelque chose, c’est être au coeur de toute chose.
    Selon le théorie de l’hologramme, toute partie contient le programme de tout.
    Et la plus belle lumière est celle qui pulse au coeur de la densité qui nous paraît obscure, en réalité qui vibre simplement d’une manière différente.
    Mais dans le coeur quand nous avons la sagesse d’être Soi, tout est calme, profondément calme.
    Au coeur de Soi, au coeur de l’Autre , au coeur de cette chose, de ce mot, de ce regard, de cette poignée de main ou de ce chant d’oiseau qui réveille un souvenir une idée ou découvre un pan de créativité., Céline, c’est la 3D peut être mais ta source d’inspiration émane probablement de la 5 D, déjà!

    Merci pour ces pistes de réflexions qui rappellent que tout est toujours là, à côté, ici à travers un ressenti, à la portée de chacun et chacune d’entre-nous.
    C’est le chemin qui conduit doucement mais sûrement à l’enthousiasme.

    Joyeuse semaine en pleine inspiration, à tout propos pour toutes et tous.

    • Avatar

      Céline

      Bonsoir Bernard et merci pour cette réflexion, notamment sur la 5D… Ça me parle vraiment…

  • Avatar

    Flo

    Céline,

    Depuis la parution de cette article, je n’ai pas eu une minute à moi pour y déposer mon commentaire…
    Un antidote à la morosité, à la crise, aux coups de blues… par l’ouverture à 360°!!!
    Pour anecdote, la semaine dernière, le début de semaine a été surprenant : immense page blanche dans tous domaines. Très rapidement, je réalise que je suis à mon point zéro comme si je ne sais plus rien, de rien. J’enchaîne avec la prise de conscience que j’ai la chance d’être à ce point nu d’inspirations,d’envies,de choix… Donc, Tout est possible!!!
    A partir de là, mes 6 sens sont en action… et, je me connecte à mon “nouveau moi” que je découvre au fil des jours. Je me surprends à (re)découvrir les couleurs, les matières, les idées, la mode, des recettes, des aliments non goûtés… et j’en passe.
    Oui, oui, oui, même en période de troubles, il est vital de se faire plaisir, et sans moyen!

    Belles découvertes sous un nouvel angle…
    Merci à Laurianne et Bernard d’alimenter de profonds commentaires qui m’apportent énormément.

    Au plaisir de vous lire toutes et tous.

    • Avatar

      Céline

      Bonsoir Florence, merci de ton partage : c’est quand on croit qu’on n’a plus de “stock”, qu’on se rend finalement compte qu’on est un réservoir illimité… Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir… !

    • Avatar

      Laurianne

      Un grand merci à vous 🙂

  • Avatar

    SL

    Bonjour Céline,
    Superbe article plein de punch et de joie 😉
    J’adore l’idée du mur d’inspiration!!

    Je t’embrasse,

    SL

    • Avatar

      Céline

      Merci SL ! A très bientôt.

  • Avatar

    Rebecca

    Je n’ai pas encore tableau d’inspiration mais l’inspiration, je la trouve surtout dans des petites choses autour de moi: les tableaux aux murs chez moi, le vent (ça me secoue les idées!), les lectures, ton blog, …

    • Avatar

      Céline

      Bien d’accord pour le vent 😉 En fait l’inspiration est partout pourvu qu’on sache la capter… “dans les moindres recoins de l’espace, dans les moindres rêves où tu t’attardes” comme dirait F. Cabrel…

  • Avatar

    Dany

    Céline,
    votre article, si joliment rédigé, court mais tellement riche, me touche particulièrement. Je travaille dans le domaine de la création visuelle depuis bientôt 10 ans. Alors la recherche de l’inspiration, autant vous dire que cela est mon quotidien.
    J’ai connu une grande période “à vide”, après avoir connu celle de l’ébullition créative durant mes études, où TOUT est susceptible d’alimenter une création graphique : un bout de papier déchiré qui dynamisera une composition, une matière granuleuse qui servira de fond graphique, des feuilles automnales mordorées qui feront éclater une nouvelle palette de couleurs, une mélodie musicale qui se transformera en lignes graphiques,… Des pinceaux, des cartons à dessin, des magazines découpés dans tous les sens, des tubes de peinture encore ouverts qui jonchent le sol de notre atelier.
    Et puis, le néant ; une souris et un écran d’ordinateur, posés au milieu d’un bureau froid et impersonnel.
    J’ai pris conscience récemment (et vous en êtes en partie responsable !) qu’il est primordial, pour être créatif, de savoir qui l’on est vraiment, et de ne pas refouler ses ressentis, son INTUITION.
    Créer SON univers avant de créer celui des autres.
    Ce qui émane des gens est source d’inspirations. Le contact direct avec le client dans mon travail est très important, mais malheureusement trop rare, les postes marketing prenant en main la relation clientèle. La sensibilité et l’intuition chez les “artistes” sont des qualités sur-développées. Un même mot, une même phrase, un même besoin, peuvent faire jaillir des univers visuels totalement différents selon qui les a exprimés. Un contact visuel, une intonation de voix, un sourire, une gestuelle, valent 100 fois mieux qu’un “brief” dactylographié.
    Il suffit d’être attentif à ses 5 sens (et à son 6éme sens !) pour faire naître l’inspiration.

    • Avatar

      Céline

      Bonjour Dany, merci pour votre témoignage. Je connais bien l’univers de la création graphique pour y avoir travaillé (en agences et chez des marques), et je sais à quel point l’inspiration est aussi liée aux personnes avec lesquelles on travaille. L’environnement intérieur autant qu’extérieur est déterminant pour la qualité des idées, la créativité, l’énergie. Il y a des lieux, des gens, des ambiances qui vous plombent, comme d’autres vous stimulent à donner le meilleur de vous-même.

      C’est pour ça qu’il est important de se connaître, pour comprendre où se situent nos talents mais aussi nos limites, ne pas contraindre sa nature profonde et savoir où et comment aller chercher son carburant… savoir s’entourer d’énergies positives… capital pour durer.

  • Avatar

    djouad

    losqu on rentre chez moi,on a limpression d’etre dans une galerie de peinture…les murs blancs actuels sont BLANCS,
    les miens sont recouverts de toiles,portraits,paysages d ici,d’afrique,d’asie…de couleurs ,de vie.
    Je me lève je vois cette gaité en premier sur mes murs,je me couche avec ces couleurs dans ma tete…oh!combien cela me repose de ces journées quelques fois harassantes,est ce pour cela que je me lève toujours de bonne humeur?
    Je ne m’étais jamais poser la question!!!!
    MAINTENANT,JE COMPRENDS !!!!MERCI…

    • Avatar

      Céline

      Djouad, je souris grand en vous lisant 🙂 Votre décor intérieur reflète votre décor intérieur dans votre tête… et inversement… l’un alimentant l’autre !

      • Avatar

        Dany

        Bonjour “Djouad”.
        Je souris également en vous lisant… Seraient-ce les jolies toiles de votre fille qui égayent les murs de votre intérieur ?…

        • Avatar

          djouad

          djouad prénom christine
          Oui il y a des tableaux de ma fille!!!!!
          mais aussi d amis artistes,et de toiles que je je ramene quand je voyage,ainsi que des masques très colorées,et de jolies photos!!!!!!
          DE LA COULEUR!!!nous en avons besoin!!!!!!
          Merci pour ces échanges….

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

consequat. elit. Praesent mattis libero massa Praesent commodo mi,