Bernard Fagot, réactiver l'enthousiasme en entreprise • Le luxe d'être soi

Bernard Fagot, réactiver l’enthousiasme en entreprise

enthousiasme-entreprise

Photo sans auteur sur Pinterest

 

 

Ma rubrique Rencontres s’était endormie depuis quelques mois et j’ai le plaisir de réouvrir ses portes aujourd’hui avec l’interview d’un professionnel de haute voltige. Bernard Fagot exerce un métier qui me fascine : il est “ré-animateur, stimulateur et connecteur d’enthousiasme” !

J’aime les parcours et les métiers atypiques parce que derrière se cachent souvent des leaders discrets, de ceux qui savent embarquer tout un tas de personnes dans leur propre vision du monde. Sans avoir besoin de faire du bruit, ils imposent le respect.

 

Bernard Fagot a 3 outils de travail :
l’enthousiasme, l’optimisme
et la convivialité.

 

Il les met au service d’entreprises pour stimuler la performance et la créativité. Indispensables pour développer son image et identité de marque. L’interviewer s’imposait donc comme une évidence ! Si comme nous vous vous bouger pour un monde de l’entreprise plus juste et plus humain, lisez ce qui suit.

 

Bonjour Bernard, ravie de vous accueillir ici sur mon blog. Pouvez-vous vous nous dire qui vous êtes et ce que vous faites dans la vie ?

 

Merci Céline de m’accueillir sur votre blog. C’est pour moi une faveur que je reçois comme un cadeau qui me touche profondément. Qui je suis ? Un curieux de tout ce qui est commun au cœur de ce qui est différent. Mon port d’attache s’appelle : l’enthousiasme, mon cap : la créativité joyeuse, mon port d’accueil : l’abondance de la richesse des différences de ce monde.

 

Vive l’intelligence connective
qui met en scène les valeurs
de l’intelligence collective
au service de chacun !

 

Attention, ne croyez pas que je sois tous les jours enthousiaste ou optimiste, ce serait une erreur, j’essaie d’être une boîte à outils, un mode d’emploi et un révélateur, un ré-animateur.

Ce que je fais ? Retiré depuis 2005 et plus particulièrement des affaires actives depuis 2009 (à savoir animation, formation, enseignement) je me consacre à une démarche double : celle d’une recherche de toute forme journalistique pouvant ré-activer l’enthousiasme à travers le développement de réseaux, et la mise en scène de valeurs ajoutées à travers :

• la création d’une radio sur le net qui a pour vocation d’être un “restaurant” des bonnes idées et des bonnes nouvelles
• la mise à disposition de trainings, stages et séminaires de réanimation et d’entretien de l’enthousiasme en entreprise comme autour du thème “comment ré-activer l’enthousiasme qui est en vous”.

En projet et déjà en cours d’écriture, suite à des demandes qui me pressent de plus en plus, un manuel pratique sur l’enthousiasme. Accueillir, accompagner vers sa propre découverte, mettre scène les valeurs humaines, transmettre, connecter, relier sans lier, ouvrir et offrir  : voilà les mots qui m’animent.

 

Vous érigez l’enthousiasme, l’optimisme et la convivialité comme un art de vivre et de travailler. Pouvez-vous nous expliquer comment vous travaillez et avec qui ? Quels types d’entreprises ou de publics font appel à vous ?

 

Avec qui je travaille : avec moi-même, mes réseaux et des partenaires amis qui m’aident à créer des nouveaux services ou produits comme mes émissions de radio, mes stages et une réflexion sur les liens à réactiver pour donner sens à la vie.

Avec qui j’ai travaillé : avec des structures comme les asfos, le Hair-Club, Carrefour, des sociétés d’animation, l’Education Nationale, sur des interventions relatives à la communication humaine, à l’appel téléphonique, à l’entretien d’embauche, aux passages d’oraux ou à la création d’entreprise et l’éclosion de concepts relationnels innovants avec soi ou avec les autres.

Mon public actuel est davantage un public de chercheurs innovants cherchant à établir des passerelles entre la nature, l’Homme et l’entreprise. Et intervenir avec une écoute humaine sur les maux de l’entreprise, c’est souvent aller au cœur du problème, là où attendent secrètement des solutions potentielles.

 

“Pour réussir, renaissons”

 

Mais ce monde est un monde du passé au niveau de ses concepts de management et cela demande une nouvelle organisation des structures et une acceptation du changement comme vecteur de dynamisme et d’évolution de l’entreprise. En repassant par le souvenir du vrai projet d’entreprise qui est d’avantage de l’ordre de créer avec la reconnaissance des valeurs humaines.

Ce sont donc des nouvelles structures ou les anciennes qui veulent évoluer qui font appel à des intervenants comme moi. J’utilise dans ma boîte à outils la sophrologie, la prise de parole, l’écriture, la poésie, la visualisation, l’imagination, le yoga de la respiration, la concentration, la communication non-violente et la dynamique de groupe.

 

Quels conseils, facilement applicables au quotidien, pourriez-vous donner pour justement reconnecter l’entreprise (entrepreneurs et salariés) à ces valeurs ?

 

Quelques exemples simples :

 

La salutation de la rencontre

Tout commence le matin ou à la première rencontre en disant “Bonjour”. Il y a différentes sortes de Bonjour :
• le bonjour “commercial”
• le bonjour de “politesse”
• le bonjour “d’obligation”
• et le bon-jour de “mise en valeur”, de mise en relation, de partage d’un véritable souhait : que ce jour soit vraiment bon pour vous. Il s’agit alors d’un élan, d’une mise en action, d’une valorisation.

Cela peut s’accompagner d’une vraie poignée de main, d’une embrassade selon le type de relation qui, elle aussi, peut être plus ou moins authentique en fonction de notre propre état d’être.

 

Le remerciement vrai

La gratitude ou simplement Merci, un vrai merci de reconnaissance de l’existence de l’autre, de son action, de ce qu’il a dit, de ce qu’il a fait. C’est une mise en valeur mais c’est surtout, la manière de clore ou d’enregistrer comme à la fin d’un texte, une action, une relation, un dossier, un moment de la journée.

 

L’art de se quitter pour initier
l’élan de la prochaine rencontre

Le “au revoir” qui est différent du Merci mais renvoie au plaisir de la nouvelle et future rencontre, plus qu’il ne met en évidence le fait de se quitter. Il y a surtout le fait d’être en conscience dans une action qui est en harmonie avec le projet d’entreprise et les valeurs que nous avons en nous.

Ceux-sont là, nos outils pour jouer notre partition dans l’évolution du projet de l’entreprise avec laquelle nous oeuvrons.

Il y a aussi, les décors et les couleurs des lieux de travail ou de réunion, ainsi que les niveaux sonores, les aménagements acoustiques et choix musicaux. De tels petits détails comme base de communication de manière verticale ou transversale peuvent déjà avoir un véritable impact au sein d’une entreprise.

 

En quoi pensez-vous que l’image de marque d’une entreprise est liée à ces notions, pourtant difficilement quantifiables ?

 

J’emprunterai volontiers cette définition au mot “design” sur le net :

 

“l’image de marque d’une entreprise
résulte de la perception par le public
d’une multitude d’éléments physiques
et immatériels”

 

J’accepte que ces notions immatérielles ne soient pas quantifiables pour un service de comptabilité, mais très fortement quantifiables, dans l’art de vivre dans cette entreprise, avec un impact au niveau du carnet de commandes qui se développe par la suite et fidélise la clientèle.

Le conseiller d’A. Carnegie, le roi de l’acier, disait volontiers que son principal capital n’était pas l’argent mais l’enthousiasme, qui lui permettait de générer cet argent parce que l’enthousiasme est cette puissance, cette capacité, cette énergie intangible qui anime le tangible, le déploie, démultiplie et le rend ainsi quantifiable.

Par image je peux entendre aussi son anagramme “magie”, et dans ce cas, je prendrais volonté cette définition : “Ensemble des représentations mentales, évocations, associations, attachées par un individu (ou un groupe) à un produit, une marque ou une entreprise”.

 

Pensez-vous que cette vision du monde du travail, que je partage avec vous, soit encore perçue comme minoritaire ou qu’au contraire elle se propage rapidement ?

 

Je pense que cette vision du monde est encore minoritaire, bien que de moins en moins car nous vivons dans une accélération de la reconnaissance de ces valeurs libératrices et créatrices dont notre monde a besoin pour se sortir du chaos dans lequel un système révolu l’immerge.

Il se trouve simplement que moins d’ 1% des médias officiels ne diffusent les informations qui pourraient être enthousiasmantes mais le net compense. C’est là, que nous avons un rôle important, voire vital, à jouer !

Si vous êtes en relation avec des femmes, des hommes qui osent partager leur bonheur, leur joie de vivre, leur optimisme, cela influera forcément sur votre capacité à regarder le monde en dehors de ses limites pour mieux enfin vous diriger à l’intérieur de celles-ci.

Rappelez-vous comment vous étiez, quand vous étiez ce petit enfant pour qui tout était possible, avant que l’on n’apprenne les mots “impossible”, “devoir”, “peur” et les émotions paralysantes qu’ils produisent.

 

Entraînez-vous à regarder ce monde
en difficulté et en crise
et à donner une forme positive
à toutes vos actions

 

L’enthousiasme est une force vibrante qui peut vous aider à déplacer les montagnes. Et si vous doutez encore, rappelez-vous de l’effet papillon : les pensées , c’est comme les ondes, ce n’est pas parce que nous ne les voyons pas qu’elles sont pas actives. Bien au contraire et le premier à les recevoir en retour, c’est le plus souvent l’émetteur. Vous !

Aujourd’hui, le nouveau moteur pour conduire et gérer une entreprise, quelque soit sa forme, ce n’est pas de regarder la côte bancaire du jour mais de réactiver son capital enthousiasme pour regarder autrement à partir de ce que nous sommes, qui est durable, et non à partir de ce que nous avons, qui est éphémère.

Enfin, le plus beau des secrets pour générer de l’enthousiasme : AIMER ce que vous faites ! Faites de votre passion, votre profession et accepter de prendre le risque de perdre tout ce qui ne vous va pas pour laisser s’exprimer le joie, et le plaisir de laisser la vie vous entreprendre.

Vous ne prenez alors qu’un seul risque : réussir votre vie, au lieu de seulement réussir dans la vie. C’est votre plus grand challenge et votre meilleure image de marque : laissez s’exprimer votre génie créateur !

 

Vous souhaitez poursuivre l’échange avec Bernard Fagot ?
Retrouvez-le sur Viadeo

et n’hésitez pas à le contacter par mail : contact@potentielsinfos.fr

 

Je le remercie pour ses brillants propos et ajouterais un point essentiel pour conclure : votre image et celle de votre entreprise, ce n’est pas seulement ce que vous donnez à voir, c’est avant tout ce que vous donnez à ressentir.

Soyez créatifs, inspirés et passionnés : c’est votre meilleure carte de visite !

 

14 Commentaires

  • ANITA

    Contente d’avoir des news de cette rubrique !

    Un beau portrait, de belles valeurs…
    Merci pour cette rencontre partagée

    Anita

    • Céline

      De rien Anita !

  • Zala

    Merci, Céline, pour votre riche interview.
    Elle est à l’image de ce blog, que je lis avec plaisir.

    Pour clore ce bref commentaire, une citation de Philippe Bloch, formateur en entreprise : “Les deux plus beaux mots de la langue française sont : bravo et merci”.

    PlumUniquement votre,
    Michel

    • Céline

      Merci Michel et à bientôt… peut-être ici ?!

  • Rebecca

    Chacun doit oeuvrer à rester enthousiaste, créatif, force de proposition… Et les organisations, les entreprises, elles-aussi doivent s’avoir se renouveler pour permettre à celles et ceux qui les font tenir debout d’exprimer ces qualités créatrices!

    • Céline

      Tout à fait d’accord avec toi, l’enthousiasme et la créativité doivent aller dans les 2 sens (salariés <=> dirigeants) et nourrir le fondement même de l’entreprise. Ca paraît être la base, et pourtant il y a encore beaucoup à faire !

  • KTS

    Wooo, merci Céline pour ce beau portrait enthousiaste et positif, qui arrive à point nommé “comme une douce piqûre de rappel”.
    Donnant envie d’aimer à nouveau à tout point de vue 🙂

    • Céline

      Ca c’est une bonne nouvelle !

  • Alex -KinG SkelA-

    MERCI pour ce nouveau billet, enthousiasmant et fidèle à la direction que tu as bien voulu donner à ce blog.

    Une nouvelle fois, je voulais te tirer mon chapeau pour tout ce que tu partages avec nous ici : ton amour de l’autre, ta soif de nous faire découvrir d’autres horizons, d’autres façons de penser ou d’imaginer le Monde dans lequel nous vivons… un Monde qui peut être terrifiant certes mais d’une richesse infinie.

    Il en ressort une belle énergie positive. BRAVO à M. Fagot ! Un passionné parmi tant d’autres…

    A bientôt Céline !

    Sincèrement, Alex.

    • Céline

      Merci pour ton commentaire Alex, ça m’encourage à continuer dans cette voie, surtout en ce moment ! A bientôt et au plaisir de partager ensemble.

      • Alex -KinG SkelA-

        De rien Céline, j’estime normal de répondre à un message surtout quand il est aussi bien écrit. On est dans une démarche de partage et j’aime ce côté interactif et ludique que tu développes à travers ce blog. Je ne l’ai pas encore totalement exploré mais il me plait beaucoup, c’est un vrai travail de passionnée ! Et tu es une vraie passionnée à n’en pas douter. J’essaierai d’être un peu plus actif sur ce blog à l’avenir, il le mérite bien !

        Tu as mon adresse mail et celle de mon forum également (enfin je pense), n’hésite pas à me contacter si tu en as envie ou besoin, je suis à ta disposition.

        Bonne continuation Céline, plein de bonnes choses pour toi et tes proches et à très bientôt.

        Sincèrement, Alex.

  • Fagot

    Merci à toutes et à tous pour vos réactions . Merci Céline.
    Il est juste que l’enthousiasme soit la plus belle flamme qui puisse animer une entreprise car c’est celle de l’homme qui aime, qui vivre et qui est joyeux de partager son savoir-faire.

    Il est difficile de parler d’enthousiasme car c’est un état qui se ressent le plus souvent en situation active.

    Mais dans chaque article qu’écrit Céline, il y a de l’enthousiasme ardent ou serein mais toujours vibrant.

    Merci à tous les membres de ce blog d’être des flammes qui éclairent et réchauffent les cœurs.

    Chaleureusement et toujours avec enthousiasme

    Bernard. Fagot

    Note : acceptez toutes mes excuses si je n’ai pas répondu à celles ou à ceux qui m’ont écrit à l’adresse que j’avais donnée à Céline mais je viens d’apprendre que cette messagerie avait un problème.

    Vous pouvez me contacter sur Potentiels.infos@gmail.com, ou sur Viadéo : l’enthousiasme , un nouvel art de vivre, j’aurai plaisir, à vous répondre.

  • Bernard

    Merci Céline

    Beau portrait de Maître Bernard FAGOT

    Je me souviens de notre premier contact ….il m’a suffit de l’écouter, avec son positionnement de voix très paisible pour comprendre que l’homme est habité par le positivisme, par une force tranquille… l’enthousiasme !

    De l’énergie positive à revendre…non lui il l’a donne

    A bientôt

    Bernard

  • Bernard.F

    Merci Bernard de ce retour.

    Il me touche d’autant plus que vous vivez vous-même cet enthousiasme et que c’est un vrai plaisir de voir comment vous réagissez devant une situation difficile.

    Merci pour la très belle nuance : l’énergie positive comme l’enthousiasme ne se vendent pas, ils se partagent, s’offrent et rayonnent dans l’action avec les autres au-delà des mots.

    Merci pour ce partage. Merci à Céline de nous offrir cet espace d’échanges.

    Enthousiasme pour Tous !

    Bernard F

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.