Célia, entrepreneure, maman, épanouie • Le luxe d'être soi

Célia, entrepreneure, maman, épanouie

Célia René-Corail, fondatrice d'Optimoms et Recrute Maman
 
C’est l’histoire d’une entrepreneure, maman, épouse, qui un beau jour décida que quitte à faire un choix, autant cumuler ces 3 casquettes. C’est l’histoire de toute Mampreneur, formidable vivier de talents grâce auquel j’ai rencontré la pétillante Célia René-Corail.

Ce qui m’a d’emblée frappée chez elle, c’est son sourire chaleureux, ses petites tâches de rousseur et l’énergie communicative qu’elle met à développer son business pour les mamans qui veulent travailler autrement : elle a créé Recrute Maman pour les femmes et les entreprises qui ont compris l’intérêt et l’enjeu d’un meilleur équilibre vie pro/vie perso.

L’idée lui est venue d’un constat évident : à l’arrivée de son 2ème enfant, elle a tapé en vain sur les moteurs de recherche les mots “recrute maman”.
 

Le concept n’existait pas,
il fallait l’inventer

 

Célia René-Corail, fondatrice d'Optimoms et Recrute Maman
 
Célia a longtemps été une working girl sur talons hauts : une brillante carrière dans le marketing, mais rapidement suffisamment anti-conformiste pour faire des choix de coeur, plus que de raison. A son 1er entretien d’embauche il y a 13 ans, dans une petite PME qui allait devenir un acteur majeur de la téléphonie mobile, on lui demande: “Comment vous voyez-vous dans 5 ans ?”. Elle répond “chef de produit”, dans la norme comme tout le monde, mettant de côté ses réelles aspirations et envies.

“Dommage” lui répond déçu le recruteur, “je vous pensais plus créative”. Le poste lui passe sous le nez. De ce jour, elle s’est promis de toujours rester cohérente pour transmettre ses convictions,.
 

Prendre le risque
de perdre lʼinstant
pour un meilleur après

 
Célia René-Corail, fondatrice d'Optimoms et Recrute Maman

Célia René-Corail, fondatrice d'Optimoms et Recrute Maman
 
De fil en aiguille, elle enchaîne des postes à hautes responsabilités, en se donnant avec passion tout en refusant les frustrations. Quand un job ne lui plaît plus, elle le quitte, parce que toujours à la recherche d’un défi qui la fera avancer pour ne pas s’endormir dans un doux confort.

A 30 ans, à la naissance de son 1er enfant, elle plonge dans “le stress de la maman jongleuse, les réunions qui se font sans vous, les premiers sourires de bébé qui se passent de vous aussi et le reste qui nʼavance jamais”.

Terminés les compromis, la wonderwoman s’accorde une pause d’une année sabbatique pour s’occuper de sa famille. Elle échange beaucoup avec des mamans venues de tout horizon et retrouve la même problématique chez toutes : un sens du sacrifice très fort et pourtant une recherche permanente d’équilibre.

Le désir de réussir leur vie de famille et leur activité professionnelle.

A la naissance de son 2ème enfant, elle décide que “ce n’est pas parce que le monde tourne dans un sens que c’est le bon”. Plutôt que subir, agir : elle monte sa boîte en 2009 pour aider les mamans qui cherchent du boulot et celles qui veulent créer le leur.

Elle créé Optimoms, société de conseil marketing en solutions professionnelles dédiées aux entreprises “mum friendly”, dont Recrute Maman est le premier outil. Elle leur offre de la visibilité et des opportunités de se faire connaître de façon différente et créative. Accessible à toute entreprise et tout niveau de compétence, on y retrouve des profils et des opportunités atypiques et inédites.
 

Une très belle façon
de faire avancer le monde
et d’envoyer ballader la crise !

 
Célia René-Corail, fondatrice d'Optimoms et Recrute Maman
 

Ton autoportrait en quelques mots ?

Un escalier qui tourbillonne, tout en contraste : timide et extravertie, bavarde et à l’écoute, wonderwoman et aux fourneaux !


Ton univers : c’est qui, c’est quoi ?

Mon mari et mes 2 enfants, mes points d’ancrage dans un univers qui peut être très fluctuant, je n’ai pas d’univers prédéfini.


Qu’est-ce qui remplit ton quotidien ?

Une désorganisation organisée autour de mes enfants et de mon boulot. Je pars du principe que la vie, ce sont des gros et des petits cailloux dans un bocal.

Les gros cailloux sont mari, enfants, boulot, mais quand il n’y a que des gros cailloux il reste de l’espace autour. Alors j’improvise ensuite des petits cailloux et du sable pour assembler tout ça : ma stabilité, c’est l’imprévu !


Qu’est-ce qui t’inspire la beauté ?

Un ensemble de détails qui ont l’air bien ensemble. Les belles choses au bon moment avec les bonnes personnes. La beauté, c’est quelque chose ou quelqu’un qui fait écho en moi.

Célia René-Corail, fondatrice d'Optimoms et Recrute Maman


Une attitude pour être heureux ?

Ne pas se prendre trop au sérieux, garder ses yeux d’enfants et s’émerveiller d’un rien.


Ton moment de bonheur absolu ?

Me réveiller le matin : une nouvelle journée commence, la vie continue.


Un remède pour chasser le stress ou la tristesse ?

Taper le fond pour mieux remonter à la surface


Le comble de l’élégance selon toi ?

La beauté nue, sans artifice ni maquillage.

Célia René-Corail, fondatrice d'Optimoms et Recrute Maman

Célia René-Corail, fondatrice d'Optimoms et Recrute Maman


Ton éthique, tu la places où ?

Dans le respect de moi-même : avoir des convictions et y aller franchement !


Qu’est-ce qui te fait sourire/rire ?

Les choses simples qui font du bien, les mots d’esprit qui font réfléchir : les mots d’enfants font souvent les deux.


Quelle profession, autre que la tienne, aurais-tu aimé pratiquer ?

Ethnologue, à la découverte des autres et de leur diversité, de ce qui les unit et les rend uniques.


La qualité que tu préfères chez un homme ?

Savoir être femme et ne pas toujours chercher à s’imposer.


Et chez une femme ?

Savoir rester femme et pouvoir s’imposer.


Ta dernière folie ?

Aller chez le coiffeur couper ma tignasse, miroir fermé.


Des mots qui font écho en toi ?

Avancer, choisir, passion, engagement, pourquoi pas.
 

Le luxe d’être soi,
ça signifie quoi pour toi ?
un point de départ
plutôt qu’une quête

 
Parce qu’être soi devrait être une évidence alors que le luxe inclut une notion d’effort. Ça devrait être un retour à la base de tout, un minimum, l’essentiel…

Célia René-Corail, fondatrice d'Optimoms et Recrute Maman
 

“Avoir le droit d’être futile, d’être triste…
ce qui n’est conventionnellement pas admis
mais qui fait tellement de bien quand on se l’autorise…”

 

Si c’était une couleur ?

Noir et rose.


Un lieu ?

L’ombre d’un palmier au soleil sur une longue plage léchée par les vagues.


Un film ?

“Much ado about nothing” (Beaucoup de bruit pour rien) : subtil et épatant.


Un livre ?

Une évidence : “L’insoutenable légèreté de l’être” de Milan Kundera.


Une musique ?

“La vida es un carnaval” de Célia Cruz.


Un son ?

Pas de musique justement, acapella.


Une odeur ?

Le beurre fondu.


Un goût ?

Sucré-salé.


Un toucher ?

Une pierre polie.


Une personne ?

Moi !


Une sensation ?

Le déséquilibre : marcher c’est accepter de se mettre en déséquilibre, puis contrôler et avancer.

 

Célia René-Corail, fondatrice d'Optimoms et Recrute Maman

Célia René-Corail, fondatrice d'Optimoms et Recrute Maman

 

7 Commentaires

  • Avatar

    Noutat

    Bonjour,

    c’est un témoignage très actuel que celui de Célia,nous porte sur son regard et sur ce qui la constitue et la nourrit viscéralement.

    Mais c’est aussi le regard d’une femme et du monde qui la constitue. Il est touchant et vrai. Touchant parce qu’il me ramène à mon épouse et à moi nous avons deux enfants et elle s’interroge sur notre place au sein de l’entreprise. Et elle comme moi nous sommes conscient que les moments précieux que nous vivons et partageons avec nos petits bouts d’amour sont intenses et nous nourrisent chaque jour.

    Des moments authentiques qui nous interpellent sur notre place en tant que sujet au sein de nos organisations. Mais authentique car il nous livre une part d’intimité de Célia qui est celui de son regard sur le monde, elle pose ses mots avec délicatesse sur le chemin de sa vie et tisse au fur et à mesure les traces qu’elle a traversé et qu’elle a constitué.

    Ce regard réflexif a aussi une portée qui est celle de la réalisation de soi. Le mot agir porte en lui son récit de vie, et ouvre une fenêtre sur nos espoirs.

    André

    • Avatar

      Céline

      Donner espoir, c’est le but de mon blog ! Tout est possible et chacun à sa façon… la quête est longue et ô combien périlleuse, mais quel bonheur de la mener ensemble !

  • Avatar

    Nadège VOUYOUX

    C’est un très beau témoignage pétillant, simple et vrai.
    Merci Célia.

    • Avatar

      Céline

      Merci Nadège et bienvenue !

  • Avatar

    Anaïs

    Je jette ici une bouteille à la mer vu la date des derniers commentaires… j’aimerais savoir ce qu’est devenue l’activité de Célia!!! Quelqu’un pour me répondre? :o) Merci!

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sed risus. ut Sed elementum et,