Vincent Lindon, L'Homme • Le luxe d'être soi

Vincent Lindon, L’Homme

Vincent Lindon

© Photo Jérôme Bonnet

 
Mais oui, les hommes aussi ont leur place ici ! Et s’il y a bien un homme auquel je mettrais un H majuscule sans hésiter, c’est Vincent Lindon. Un homme qui n’a pourtant rien d’un minet, pas vraiment beau, et encore moins sexy, pourtant un homme que l’on sent faire une quasi-unanimité auprès de la gent féminine.

Le voir dans un film, c’est ne pas en sortir tout à fait indemne.
L’entendre parler, c’est se laisser toucher en plein coeur…
Alors, il a quoi de plus que les autres ?
 

Sa différence

 
“Un bloc de chair et d’émotions”, tel que le décrivait la journaliste du très beau reportage Envoyé Spécial qui lui était consacré il y a quelques mois. En tant qu’acteur, il est l’un des très rares à ne pas avoir besoin de parler ni même de bouger pour faire sentir sa présence. Un regard, une respiration suffisent à lui faire habiter l’instant présent.

A travers ses interviews, on comprend qu’il aborde ses rôles non pas par la psychologie de ses personnages, mais par leur gestuelle. Maçon, chirurgien, prof, maître nageur : pour raconter en 1h30 un métier qui met une quarantaine d’années à être maîtrisé, il l’aborde avec son corps et ses expressions. Les rôles physiques lui permettent de mettre à profit tout le langage du corps qu’il a emmagasiné en observant “les autres”.

Ouvrir une porte, s’habiller, fumer une cigarette, boire un café… autant de situations quotidiennes anodines pour lesquelles chaque profession, chaque classe sociale, a ses codes visuels, ses habitudes et ses secrets. Il sait les retranscrire à l’écran instinctivement et à merveille. D’où la consistancede ses rôles, même quand il a à jouer une scène sans parler.
 

Sa densité

 

« Ma folie, ce sont les gens. Je passe beaucoup de temps à poser
des questions à tous ceux que je croise. Sur leur vie, sur leur histoire.
Je dois avoir une énorme boîte à l’intérieur de mon cerveau,
dans laquelle je puise pour jouer. Préparer un rôle, c’est ouvrir mes écoutilles »

 

 

 

Sa personnalité engagée

 
Embrasé, à fleur de peau, à la fois solaire et lunaire, souvent en colère : force est de constater que c’est d’abord un homme qui défend ses films comme on défend des convictions, haut et fort, dans ses films, dans la presse, sur les plateaux de télévision.

Ses personnages semblent raconter à chaque fois un bout de lui-même et chacun de ses rôles tisse un fil conducteur cohérent qui en dit long sur ses questionnements, ses engagements, ses utopies. Pour preuve, le succès retentissant du film “Welcome” qui a pointé du doigt le sort des immigrés clandestins à Calais à la une de l’actualité pendant quelques mois.

De l’homme à l’acteur il n’y a qu’un pas, et faire un film semble pour lui l’occasion de mobiliser les consciences et les affects, et de donner à chacun une plus grande capacité d’indignation. Son discours, à mille lieux de la langue de bois systématique du PAF, permet de cerner davantage une personnalité à la fois exigeante et attendrissante.
 

« Je n’ai pas de plan de carrière, pas de plan de vie… Je ne me dis pas qu’il faut que je fasse encore 2 enfants, 11 films, que j’habite à tel endroit ou que je fasse tel voyage. Je fais des choses, et ça s’aditionne dans ma besace. Ca s’appelle une vie. Je ne voudrais pas être un autre. Ca me va, d’être moi. Ca ne veut pas dire que c’est bien, mais ça me va »

 
Cette dernière phrase résonne comme un écho dans mon blog, porteuse d’un message fort de liberté d’être soi-même. Finalement, ce que j’aime, c’est qu’il véhicule l’idée qu’un homme séduit aussi quand ce qu’il fait a un impact sur la vie des gens.
 

Un homme qui sonne si vrai
qu’il en devient Beau !

 

5 Commentaires

  • Avatar

    Rossana

    Alors là je suis complètement en accord avec ton choix ! Vincent Lindon, c’est de l’Homme du Vrai ! Et personnellement c’est l’acteur français qui me touche le plus. Il est à la fois fragile et fort, viril et sensible, maladroit et touchant, bref il est humain et c’est ça qui le rend beau ! Dans sa filmo, j’aime le fait qu’il ne se plie pas à la facilité, aux modes ou aux tendances, il fait des choix. En tant qu’homme, il est l’anti “politiquement-correct”, il a des convictions, une grande gueule et il les assume, et en même temps il n’est pas omniprésent dans les médias ou les magasines… Il fait sa vie quoi ! Moi je l’adore, il ne triche pas, il est juste lui même (avec ses tocs !) ! Un bel exemple je trouve !!

  • Avatar

    Céline

    Les hommes, un avis à donner ?

  • Avatar

    Yves

    Moi, ce que j’aime chez cet homme, c’est sa voix ! La voix d’un homme est un élément capital de son charisme, de son pouvoir de séduction selon moi.

    Et il a dans le timbre un côté rocailleux, un peu sourd, très grave, très fort.

    Je le préfère effectivement dans ses moments de calme parce qu’il respire une confiance tranquille, un poil d’espièglerie (entendez le parler des gens qu’il observe) et la sérénité de qui fait ce qu’il juge être lui.

    Je crois que pour moi, son charisme réside vraiment là, dans cette stature sereine et cette voix granuleuse.

  • Avatar

    ju

    Un homme et un acteur que je connais finalement tres peu a part son legendaire “code des corps”sur lequel on a envie de se pencher! Merci de nous le faire decouvrir ou re-decouvrir!

  • Avatar

    morgane

    Je me laisse porter par la magie des suggestions d’articles… J’ai vu Vincent Lindon en “vrai” à une première (La permission de minuit, magnifique film) et j’ai été émue par cet homme drôle et authentique, qui ne sépare pas ses vies. Qui “est”. Il a énormément de tics et j’avais l’impression que c’était sa passion de vivre qui essayait de sortir de son corps. Angoissé ? Hypersensible ? De ces vulnérabilités qu’il a transformées en forces à travers son métier, que dis-je, son art…

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mattis libero. libero Phasellus sit Curabitur ut ut felis